Librairie Spirituelle
LA FLAMME DIVINE
Visualisation
     
Nouveauté
 
Newsletter
 
PRIERES
 
MEDITATION
  AFFIRMATIONS  
ENSEIGNEMENTS
Liste des Produits
5e Dimension
  .  
 
Pensez à actualiser régulièrement la page pour voir les derniers liens arrivés
.
.
.
.
« Par la méditation, la contemplation, vous pouvez attirer tous les éléments subtils qui sont répandus à profusion dans l’espace. Ils sont à votre disposition, il n’y a pas d’interdictions, pas de limites. Les interdictions et les limites sont en l’homme, parce qu’il n’est ni fort, ni pur, ni intelligent. Mais en réalité tout est là, à sa disposition, à condition qu’il fasse l’effort de l’atteindre. Le Seigneur distribue tout, il n’y a pas plus généreux que Lui. La vie est partout: dans l’eau, dans les arbres, dans les pierres, et surtout dans l’air et dans le soleil, mais l’homme meurt parce qu’il n’a pas su habituer son organisme à prendre cette vie pour se nourrir, se vivifier.
Dieu est juste et grand, Il n’a jamais dit que les richesses devaient être pour les uns et pas pour les autres; mais si vous ne faites rien pour les acquérir, ce n’est pas le Seigneur qui est responsable. Alors, étudiez, exercez-vous, sinon pendant des incarnations et des incarnations encore, vous resterez toujours aussi pauvre et misérable, tout en continuant d’accuser le Seigneur. »
.
.
.
.
.
« Vous n’obtiendrez des résultats dans le plan spirituel que si vous possédez les qualités et les vertus nécessaires pour soutenir votre action. Vous voulez par exemple porter un talisman parce que vous pensez qu’il vous protégera, qu’il vous gardera dans la voie de la lumière, et vous allez dans une boutique acheter un pentagramme parce que vous avez lu que la figure du pentagramme a tel ou tel pouvoir magique.
Eh bien, détrompez-vous: ce talisman ne vous servira à rien si ce n’est pas vous qui, par votre travail intérieur, l’imprégnez de vibrations pures et harmonieuses. Et en admettant même qu’un grand mage l’ait préparé pour vous, ce talisman ne peut continuer à être efficace et puissant que si c’est vous qui continuez à l’animer, à le nourrir par vos pensées, vos sentiments, votre vie pure; sinon, au bout de quelque temps il perd ses forces et il meurt. Le pouvoir d’un talisman ne dure pas éternellement, il dépend des qualités de la personne qui le porte. »
.
.
« La prière n’est pas une occupation pour des gens crédules auxquels on a raconté que le Seigneur n’a rien d’autre à faire que de venir les entendre marmotter. La vraie prière est basée sur une science concernant la structure de l’univers et les différents états de la matière. Au-delà de la terre, de l’eau, de l’air et du feu, il existe un grand nombre de régions de plus en plus subtiles, peuplées d’êtres lumineux: anges, archanges... Et de la même façon que nous pouvons puiser dans la terre, l’eau, l’air, la lumière, tout ce qu’il nous faut, dans ces régions aussi nous pouvons puiser tout ce dont nous avons besoin pour notre santé, notre bonheur et notre épanouissement.
Nous devons savoir d’abord que l’univers est hiérarchisé, ensuite qu’au sommet de cette hiérarchie, il y a un Être qui est tout amour et qui a tout distribué afin qu’aucune créature dans l’espace ne manque de rien. C’est à nous maintenant de chercher par la prière à atteindre ces régions, afin d’y prendre tous les éléments que notre cœur et notre âme désirent, et dans les moments d’incertitude et d’angoisse y trouver un refuge. »
.
.
« Tous ceux qui ne travaillent pas sur eux-mêmes pour spiritualiser les cellules de leur organisme sont exposés à de grandes souffrances. Vous direz: «Mais comment faire ce travail?» D’abord par la nourriture, en puisant en elle les particules qui rendront les cellules plus vivantes, plus souples, plus résistantes. Vous avez pu remarquer que certains êtres qui reçoivent un grand choc retrouvent leur calme quelques instants après, alors que d’autres arrivent difficilement à se rétablir. C’est que la matière psychique de ces derniers n’est pas souple, elle est constituée d’éléments très proches du plan physique.
Le moyen de résister à la vie actuelle, de supporter ses tensions anormales, c’est de mener une vie pure et simple. Et il ne suffit pas, bien sûr, de surveiller sa nourriture et sa façon de manger, mais aussi ses pensées, ses sentiments, ses désirs. En travaillant à les purifier, à les éclairer, vous arriverez peu à peu à acquérir une élasticité, une souplesse qui vous permettra de résister physiquement et psychiquement à tous les chocs. »
.
.
.
.
« Plus l’homme est lié à la Source divine, plus il attire des ouvriers célestes qui viennent l’aider et le soutenir. C’est ainsi qu’il devient fort, solide, rayonnant, maître de lui-même, et qu’il possède la clé puissante de la réalisation. Tremblez donc de faire quelque chose qui éloigne de vous les ouvriers divins, car chaque péché chasse ces amis invisibles qui ne peuvent supporter les émanations nauséabondes qu’il exhale.
Lorsque le disciple place Dieu au-dessus de toutes choses, lorsqu’il prie, médite, les ouvriers célestes laissent couler sur lui le fleuve de vie et lui envoient des rayons. Si votre âme était ouverte pour capter ces faisceaux de lumière, vous verriez apparaître devant vous un monde sublime plein d’habitants de toute splendeur. »
.
.
« On peut dire que Dieu est en nous et en dehors de nous, et il en est de même de notre Moi supérieur. La plupart des humains n’ont pas une conscience assez développée pour sentir que leur Moi supérieur est en eux-mêmes. C’est pourquoi le travail du disciple est de chercher à s’unir avec son Moi supérieur qui est toute-lumière, tout-amour et toute-puissance, afin de sentir ce qu’il est en réalité et se retrouver.
Il a été dit: «Connais-toi toi-même.» Or la véritable connaissance de soi, c’est de se connaître en haut. Tant qu’on n’aura pas conscience d’être une parcelle de la Divinité, on ne se connaîtra pas et on ne sera jamais ni fort, ni libre, ni sage. Se connaître, c’est s’être trouvé soi-même et avoir trouvé Dieu. En trouvant Dieu, on trouve la liberté, le bonheur, la joie et non seulement en soi, mais dans les autres hommes, et aussi dans les animaux, les plantes, les pierres. Quand on a trouvé Dieu en soi-même, on Le découvre partout, dans tous les êtres, dans toute la nature, et c’est cela véritablement se connaître. »
.
.
.
.
« Vous dites que vous priez mais que vous ne savez pas si vos prières sont entendues par le Ciel. Il est pourtant possible de le savoir. Si après une prière vous vous sentez renforcé, dans la plénitude, c’est que le Ciel vous a entendu. Cela ne veut pas dire que, d’un seul coup, il y aura des résultats visibles et tangibles; non, la réalisation ne se fera pas tout de suite, mais le Ciel vous a entendu, il a pris en considération votre demande, et c’est cela l’essentiel: de sentir que votre prière a été entendue.
L’efficacité de la prière est dans son intensité, et l’intensité est liée au pouvoir que l’on a de dégager ses pensées et ses sentiments de toutes les préoccupations étrangères à cette prière. Donc, pendant un moment, laissez tout de côté pour vous plonger dans un travail spirituel intense, ce n’est qu’à cette condition que vous serez entendu et exaucé par le Ciel. »
.
.
.
« Il y a des jours où vous êtes dans l’émerveillement, vous vous sentez riche, heureux... Est-ce qu’à ce moment-là vous pensez à partager un peu cette abondance intérieure avec ceux qui sont malheureux et seuls? Non, vous gardez tout pour vous.
Il faut savoir donner un peu de cette richesse, de cette plénitude qu’on ne peut même pas contenir, et dire: «Chers frères et sœurs du monde entier, ce que je possède est tellement magnifique que je veux le partager avec vous. Prenez de cette joie, prenez de cette lumière.» Si vous avez la conscience suffisamment développée pour faire cela, vous êtes inscrit dans les registres d’en haut comme un être intelligent et plein d’amour. Et d’ailleurs, ce que vous avez ainsi distribué va se placer sur votre compte dans les «banques» célestes, où vous pourrez puiser un jour si vous en avez besoin. Oui, tout ce que vous donnez ainsi reste à vous, personne ne peut vous le prendre, parce que vous l’avez placé dans les réservoirs d’en haut. »
.
.
« Le feu représente la limite entre le plan physique et le plan éthérique. C’est pourquoi il est considéré par tous les Initiés comme le moyen le plus puissant pour entrer en communication avec le monde spirituel. Si, avant de commencer un travail de quelque importance, les Initiés ont l’habitude d’allumer une flamme, c’est parce qu’ils savent que le feu les introduira dans les régions subtiles où leur pensée, leur voix sera entendue et où ils trouveront les conditions de la réalisation.
Tous les véritables mages ont un lien très puissant avec le feu. Bien que la religion ait perdu de plus en plus le sens de ces pratiques initiatiques, on continue dans les églises à maintenir la tradition d’allumer des cierges ou des veilleuses; c’est la preuve que les humains conservent inconsciemment ce savoir très ancien que la présence du feu est un gage de réalisation. »
.

https://messagescelestes.ca/2022-vagues-deveil/

.

https://messagescelestes.ca/les-energies-de-janvier-2022/

.

https://messagescelestes.ca/marie-chaque-ame-recolte-ce-quelle-a-seme/

.

https://messagescelestes.ca/lesprit-est-toujours-plus-puissant-que-la-realite-physique/

.

C'est bon pour le moral du Collectif :

.

https://www.youtube.com/watch?v=-gSCM9BNLYM

.

https://messagescelestes.ca/retrouver-votre-grandeur-essentiellement-par-le-grand-lacher-prise-redressez-vous/

.

https://messagescelestes.ca/collectif-pleiadien-vous-devenez-reel/

.

https://messagescelestes.ca/etre-de-lumiere-je-suis-un-participant-de-plus-dans-ce-grand-processus/

.

https://messagescelestes.ca/archange-raphael-votre-liberte-vous-appartient-elle-est-un-droit-de-naissance-reprenez-votre-liberte-maintenant-redressez-vous/

.
.
« Veillez à la façon dont vous allez passer le premier jour de la nouvelle année, car ce premier jour a autant d’importance pour tout le reste de l’année que le moment de la naissance pour toute la vie. La vie de chaque être humain est marquée par les influences astrales qui ont agi au moment de sa naissance; le déroulement d’une vie est donc contenu en germe dans son commencement et c’est là la raison d’être de l’horoscope.
À une échelle plus réduite, le premier jour d’une année contient en germe tout le déroulement des jours à venir. C’est pourquoi soyez attentif à vivre ce premier jour dans la lumière, l’amour et l’harmonie. Tout au long de la journée, par la prière, la méditation, les chants, les bonnes pensées, les bons sentiments, tâchez d’inscrire des empreintes lumineuses qui influenceront bénéfiquement tous les jours de cette année. »
.
.
.
.
.
.
.
« La naissance du Principe divin en vous est un événement intérieur sur lequel vous ne pouvez pas vous tromper. Comme si le Ciel était là, ouvert devant vous, vous sentez la présence d’un autre être qui vous soutient, vous éclaire, vous protège, vous réjouit. Même dans les circonstances les plus terribles, au moment où vous êtes le plus découragé, vous sentez qu’il est là et que vous êtes aidé.
Oui, c’est la sensation d’une présence, d’un contact qui n’est jamais coupé. C’est comme si vous aviez auprès de vous la flamme d’une lampe qui ne s’éteint jamais. Au moment où vous en avez besoin, elle peut vous donner toute la lumière et la chaleur que vous désirez, mais en attendant, même si vous ne vous en servez pas, elle est toujours là à votre disposition. »
.
.
.

.Omraam Michaël Aïvanhov