Librairie Spirituelle
LA FLAMME DIVINE
Visualisation
     
Nouveauté
 
Newsletter
 
PRIERES
 
MEDITATION
  AFFIRMATIONS  
ENSEIGNEMENTS
Liste des Produits
5e Dimension
  .  
 
Pensez à actualiser régulièrement la page pour voir les derniers liens arrivés
.

.

https://messagescelestes.ca/la-vie-sur-la-nouvelle-terre-quitter-la-zone-de-confort/

.

Un joli extrait du lien suivant :

Où se situe la ligne de démarcation, en ce qui concerne la dette ?

ESPRIT DE L’ARGENT : Tout d’abord, la dette n’existe pas en réalité. C’est un concept faussement créé.

Elle a été créée dans votre monde pour maintenir la personne moyenne – celle qui n’est pas une royauté autoproclamée ou qui ne fait pas partie d’une élite – dans un lieu de déresponsabilisation permanente, à la fois extérieurement et énergétiquement.

Il n’y a rien de tel que « l’argent négatif ».

Elle n’existe pas, sauf dans le mental des gens, et dans le « récit », la fiction culturelle de ce système étrange, grossier et contre nature dans lequel l’humanité a été poussée il y a des siècles.

Pourtant, bien sûr, il est troublant pour des milliards de personnes, pour la simple raison que d’être dans la dette pèse ses énergies vers le bas sur plusieurs niveaux, tandis que la peur d’une « faible cote de crédit » peut entraver sa richesse intérieure et le progrès extérieur dans le monde.

Et donc, oui, c’est un problème. Mais nous vous demandons d’arrêter de vous incliner devant la dette, tous, comme si c’était votre maître.

C’était le plan initial, et il faut y mettre fin maintenant.

Effectuez vos paiements comme vous le devez, mais faites en sorte que profiter de votre monnaie et l’économiser pour vous-même, même en petites quantités chaque semaine, soit bien plus votre objectif que les « remboursements » qui ont envahi la vie moderne.

.

https://messagescelestes.ca/message-aux-travailleurs-de-lumiere-15-octobre-2021/

.

https://messagescelestes.ca/permettez-a-votre-lumiere-de-briller/

.

Ne désespérez pas et faites-le dans la limite du temps et des possibilités de chacun.

Ceux qui ne peuvent pas, qui n’ont pas les moyens d’acheter, le font avec le verre d’eau.

Ce que nous allons vous donner aujourd’hui est le suivant :

Vous devriez avoir un petit cristal rose qui peut tenir dans un verre. Remplissez ce verre d’eau, nettoyez le cristal avant de l’utiliser. Après le nettoyage, placez le cristal entre vos mains, les 2 mains fermées avec le cristal à l’intérieur et dites : « Que ce cristal soit la présence des Anges dans ma vie ! ».

Ensuite, placez le cristal dans le verre. Et chaque nuit, remplissez-le d’eau. Ce verre va passer toute la nuit à vous protéger.

Le matin, vous ne boirez pas cette eau, vous la jetterez, car elle sera imprégnée de tout ce qui est mauvais, tout ce qui vous déséquilibre, toutes vos peurs, tout ce qui est mauvais sera dans cette eau. Alors ne le buvez pas, jetez-le.

Le soir, remplissez à nouveau votre verre. Non, vous n’avez pas besoin d’eau spéciale, mais au moins d’eau filtrée. Répétez la procédure et vous n’avez pas besoin de dire quoi que ce soit car le cristal est là, c’est notre présence dans cette eau.

Et nous ferons tout le nettoyage nécessaire pendant la nuit, afin que vous vous réveilliez calme, équilibré et tranquille.

.

https://messagescelestes.ca/les-anges-un-cadeau-pour-vous/

.

https://messagescelestes.ca/permettez-a-votre-lumiere-de-briller/

.

https://messagescelestes.ca/manifestation-sans-delai/

.

.
« Il existe deux sortes de savoir. Le premier, le savoir officiel que vous recevez dans les écoles et les universités, vous donne toutes les possibilités matérielles : une situation, de l’argent, du prestige. Mais ce savoir ne vous transforme pas, et vous restez toujours le même avec vos inquiétudes, vos faiblesses. Tandis que l’autre savoir, le savoir initiatique ne vous donne peut-être ni situation, ni prestige, mais il vous transforme.
Bien sûr, comme les humains sont plus intéressés par ce qui leur apportera des avantages matériels, c’est le savoir officiel qu’ils recherchent. Malheureusement ce savoir ne dure pas ; on ne peut pas transporter les connaissances livresques dans l’autre monde, on ne les a que pour une incarnation. Et qu’est-ce qu’une incarnation ? Un rêve, un rêve qui ne dure pas longtemps. Tandis que le savoir initiatique qui nous transforme et nous apprend le sens de la vie, s’imprime en nous pour l’éternité. »
.
.
.
« On peut douter de beaucoup de choses, mais il y a une loi dont les Initiés ne doutent jamais, c’est que l’on récolte ce que l’on sème ; et si on fait le bien, on en récoltera aussi, tôt ou tard, les fruits.
Mais ce qu’il faut également savoir, c’est que les lois cosmiques ne sont pas aussi pressées que nous ; elles obéissent à un autre temps, c’est pourquoi les récompenses sont souvent un peu retardées, et les punitions aussi, d’ailleurs ! Si vous vous impatientez, si vous vous révoltez parce que vous estimez ne pas avoir reçu les récompenses que vous méritez, vous compliquez la situation. Pourquoi souffrir, vous tourmenter ? Tôt ou tard ces récompenses viendront, c’est sûr ; alors ne perdez pas votre temps à les attendre, ainsi vous serez libre, dégagé. Puisque vous savez que des cadeaux sont déjà en route pour venir vous récompenser, faites confiance. Si vous êtes aigri, révolté, cela montre que vous ne possédez pas le vrai savoir. »
.
.
.
« Le bonheur que cherchent les humains est toujours lié à des possessions : des maisons, de l’argent, des décorations ou bien des femmes, des enfants. Tant qu’ils ne les ont pas, ils ne peuvent pas se sentir heureux. Leur bonheur dépend de ce qu’ils possèdent, et s’ils viennent à le perdre, c’est la catastrophe. Mais si vous parvenez un jour à découvrir ce qu’est le vrai bonheur, vous sentirez qu’en réalité il ne dépend d’aucun objet, d’aucune possession, d’aucun être ; il vient d’en haut et vous êtes étonné de découvrir vous-même, sans arrêt, cet état de conscience merveilleux… Vous vous réjouissez sans savoir pourquoi vous êtes heureux. Voilà le vrai bonheur.
Le jour où vous arriverez à vous plonger dans l’océan de l’harmonie universelle, vous n’aurez plus besoin d’aller chercher quoi que ce soit pour votre bonheur, vous y serez continuellement plongé. C’est comme une respiration : inspirer, expirer… inspirer, expirer… Oui, le bonheur est comme la respiration de l’âme. »
.
.
« Vous avez deux coupes remplies de parfum : en tant que récipients, elles sont séparées l’une de l’autre, mais les parfums qu’elles contiennent montent et vont se mêler en haut. Les humains sont comparables à des vases de parfum : leurs corps sont séparés, mais par leurs pensées, leur âme, leur esprit, ils peuvent rencontrer d’autres êtres humains, et aussi des entités du monde invisible à travers tout l’univers. Par leur quintessence ils touchent les esprits qui leur correspondent, ils font des échanges, ils vibrent à l’unisson.
C’est de cette façon également que nous pouvons toucher le Seigneur et communier avec Lui, car il s’agit tout simplement d’un phénomène de résonance. Voilà une réalité qu’il faut connaître pour bien comprendre la raison d’être de la prière, de la méditation, de la contemplation, de l’identification. En cherchant à vous élever par la pensée, vous arrivez peu à peu à toucher l’Âme universelle, à vibrer à l’unisson avec elle. Il se produit alors entre elle et vous une fusion : vos faiblesses sont chassées et ses qualités entrent en vous pour vous transformer. »
.
.
« Combien de soi-disant spiritualistes n’ont d’autre but que leur propre intérêt et non l’intérêt de la collectivité universelle ! Ils n’ont pas encore compris que tout ce que l’homme fait en désaccord avec l’ordre universel, non seulement produit des dégâts, mais finit par se retourner contre lui.
Il ne suffit pas que ce que vous faites vous convienne à vous, car vous n’êtes pas seul ; il y en a d’autres, dans le monde divin, qui ont à se prononcer sur vos actes, et si vous avez transgressé les lois divines, vous serez puni d’une manière ou d’une autre. C’est pourquoi il est important que vous consacriez plusieurs fois par jour quelques minutes à vous harmoniser avec les puissances lumineuses de l’univers. Ce n’est pas du temps perdu, au contraire, vous gagnez quelque chose de très précieux : vous entrez en contact avec des entités qui viennent vous assister et vous soutenir. »
.
« Les situations ne s’arrangent pas depuis le bas, en prenant des décisions dans la matière ; il faut que l’impulsion vienne d’en haut, d’une exigence de l’esprit. Tous ceux qui ne connaissent pas cette loi essaient toujours d’intervenir dans le plan physique pour changer les choses, les déplacer, les démolir ou les reconstruire. Mais voilà, l’histoire nous apprend que ces interventions ne sont pas durables : quelque temps après, une vague survient qui emporte toutes ces réalisations.
Seul ce qui est fondé en haut, dans le monde de l’esprit, est éternel ; le reste est passager, transitoire. Donc, quand vous voulez améliorer durablement une situation, vous devez vous élever très haut dans le monde de l’esprit, et là travailler, prier, formuler des demandes, créer des images qui, un jour, se réaliseront dans le plan physique. Si vous savez déclencher les forces lumineuses en haut, un jour tous les obstacles seront balayés et un ordre nouveau d’harmonie et de paix s’installera sur la terre. »
.
.
.
« Jésus disait : « Si vous ne devenez pas comme des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume de Dieu. » A-t-on vraiment compris ce que signifie devenir comme un enfant, et pourquoi devenir comme un enfant est la condition à remplir pour entrer dans le Royaume de Dieu ? Un enfant est fragile, vulnérable et confiant, ce qui éveille chez les adultes le désir de le protéger. Jésus voulait dire qu’il faut rester des enfants vis-à-vis des êtres qui sont allés plus loin que nous : les Initiés, les grands Maîtres, car ils peuvent s’occuper de nous, nous guider, nous instruire, nous protéger.
Parce qu’on est adulte, on croit n’avoir aucun besoin de parents spirituels. Voilà l’erreur, et c’est à ce moment-là que commencent les malheurs. Nous devons rester des enfants vis-à-vis de ceux qui nous ont dépassés ; c’est à cette condition que nous entrerons dans le Royaume de Dieu, dans la joie, le bonheur, l’espérance. Même si ici, sur la terre, nous sommes obligés de devenir des adultes, nous devons rester des enfants vis-à-vis de nos parents divins. »
.
.

.

Nous l’avons écouté il y a peu de temps, revoici ce merveilleux message en lecture cette fois-ci. Quand on le lit et relit, c’est tellement transcendant qu’on ne peut avoir envie que de l’accepter. Dans le Livre d’Urantia dicté entre 1926 et 1935 par les « Anges de la Révélation », ils appelaient ce moment « SOUDAIN » ;  dans le lien qui suit, ils l’appellent « d’un seul coup ». Dans tous les cas, c’est tellement vibrant que plus nous serons nombreux à vivre ce SOUDAIN en nous, plus vite nous le ferons arriver, propagez au maximum ce lien et laissons chaque être humain apporter sa participation par l’intellect et le coeur, aidant ainsi cette Grande Lumière, qui traverse chacune de nos cellules, à changer la face de ce monde :

.

https://messagescelestes.ca/tout-est-en-marche-car-tout-va-changer/

.

.
.

https://messagescelestes.ca/vous-etes-un-etre-de-lumiere-evolue/

.

Waw ! Les trois liens qui suivent sont d'une envergure telle, que je vous invite vraiment à les lire et les mettre en pratique :

.

https://messagescelestes.ca/exprimer-la-plus-haute-verite-de-votre-coeur/

.

https://messagescelestes.ca/realignement-du-projet-monde-de-lumiere/

.

https://messagescelestes.ca/sananda-la-fin-des-temps/

.

https://www.youtube.com/watch?v=u5Yre4XM1MU

.

https://messagescelestes.ca/la-vie-sur-la-nouvelle-terre-delivrance-conjointe/

.

https://messagescelestes.ca/le-bisou/

.

https://messagescelestes.ca/vos-capacites-les-plus-puissantes/

.

https://messagescelestes.ca/les-grands-meres-saligner-avec-la-lumiere/

.

https://messagescelestes.ca/le-pouvoir-en-tant-quetre-sans-limites/

.

Le 18 octobre, démarre une nouvelle méditation avec Deepak Chopra, pour ceux qui veulent y participer, pensez à vous inscrire gratuitement en cliquant ICI

.

.
.
.
.
.
.
.
« Vous avez fait du bien à quelqu’un, vous lui avez, par exemple, donné de l’argent. Puis, un jour, vous trouvez qu’il ne méritait pas votre aide : vous allez raconter au monde entier ce que vous avez fait pour lui, qu’il n’a pas été à la hauteur de votre bonté, etc. Pourquoi raconter tout ça ? Si vous allez vous plaindre partout en regrettant le bien que vous avez fait, vous démolissez ce bien. Il était inscrit en haut que vous deviez être récompensé, et maintenant en agissant comme vous le faites, vous effacez votre bonne action.
Il faut apprendre à fermer un peu les yeux et à pardonner, c’est ainsi que vous grandissez ; et même, ce que vous avez ainsi perdu vous sera rendu plus tard au centuple. Quoi que l’on vous fasse, n’essayez pas de vous venger, mais attendez que le Ciel se prononce en votre faveur, ce qui arrivera obligatoirement un jour ou l’autre. »
.Omraam Michaël Aïvanhov